Musique française

Curiosités

Akinator, le génie du web (jeu)
Trouver un monument (carte de tous les monuments)
Cartes interactives Flash (départements, relief, etc)
Connais-tu la France (régions, villes, patrimoine, etc)
Des couleurs sur la langue (expressions et dictons)
Savez-vous gesticuler français (langage du corps)
Les gestes français (leur signification)
Horoscope (tous vos horoscopes)
Joyeuse fête (calendrier des fêtes et citations)
Passe ton permis web (quiz)
Carte de France des fromages (les régions et leurs fromages)
L'Union Européenne (tout sur l'UE)
Qui est né le même jour que vous? (célébrités)

mercredi 14 septembre 2016

Le père Jacques Hamel pourrait être béatifié

Ce mercredi matin, au Vatican, le pape François a célébré une messe à la mémoire du père Jacques Hamel, prêtre français égorgé en juillet par des djihadistes dans son église, en répétant que tuer au nom de Dieu était « satanique ».
« Comme il serait bon que toutes les confessions religieuses proclament que tuer au nom de Dieu est satanique », a déclaré le pape dans son sermon, en présence d’environ 80 pèlerins du diocèse de Rouen (nord-ouest de la France).

L’essentiel. « Le père Jacques est un martyre », a affirmé, mercredi 14 septembre 2016, le pape François dans son homélie particulièrement forte de la messe de suffrage pour le père Jacques Hamel, prêtre assassiné en juillet dernier dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen (Seine-Maritime).

Le pape François a célébré la messe à la chapelle de Sainte-Marthe au Vatican, avec un groupe de fidèles de Rouen et des proches du père Jacques Hamel, emmenés par leur évêque, Mgr Dominique Lebrun.
Dans son homélie, le pape a expliqué que le père Jacques Hamel faisait partie de la longue « chaîne des martyres », chrétiens qui ont refusé d’« apostasier le Christ ». « Homme bon, fraternel, le père Jacques a été assassiné comme s’il était un criminel », a ajouté le souverain pontife. Mais « au cœur de son martyre, il a eu la lucidité de désigner le véritable adversaire et l’auteur de la persécution : Satan ! », a encore appuyé le pape. Car cette « cruauté qui demande l’apostasie est satanique », a-t-il répété, « tuer au nom de Dieu est satanique !». Le pape François a conclu son homélie en demandant, au sujet du père Jacques Hamel : « nous devons le prier, car c’est un martyre, et les martyres sont des bienheureux ».
Un groupe de 80 pèlerins normands ont assisté à la messe du pape, en mémoire du prêtre assassiné le 26 juillet dernier par des islamistes, dans sa paroisse de Saint-Étienne du Rouvray (Seine-Maritime). Parmi ces pèlerins figurent deux sœurs et un neveu du père Jacques Hamel.


Le Père Hamel pourrait être béatifié


Ses propos sur le martyre du prêtre laissent envisager une procédure en béatification, dans les prochaines années. Mais c’est au diocèse qu’il revient de réunir le dossier. « Si je n’y pensais pas, je serais sourd », a déclaré à ce sujet l’archevêque de Rouen, Dominique Lebrun, lors d’un point de presse après la messe. 




               

Un martyr assassiné « comme un criminel »

Dans la chapelle moderne de la résidence Sainte-Marthe, où il célèbre la messe tous les jours à 7h et où une photo du père Hamel avait été placée sur l’autel, le pape avait revêtu une aube rouge, la couleur liturgique des martyrs.
« Aujourd’hui dans l’Eglise, il y a plus de martyrs chrétiens que dans les premiers siècles », a affirmé le pape dans son sermon, prononcé en italien et traduit en français pour les fidèles.

                


Le père Jacques Hamel, 84 ans, a été la victime de deux terroristes le mardi 26 juillet lors d’une prise d’otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen (Seine-Maritime). Le curé a été égorgé par les deux assaillants. Deux autres personnes ont été blessées dont une grièvement.

Un prêtre à la retraite

Qui était le père Jacques Hamel ? Le prêtre officiait ce mardi matin de manière exceptionnelle dans cette église où quelques paroissiens assistaient à la cérémonie. En effet, le curé, censé être à la retraite, était venu remplacer l’abbé Auguste Moanda Phuati. Celui-ci a accepté d’accorder un témoignage à RTL France.
«  C’est un prêtre courageux pour son âge, expliqué le père Auguste Moanda Phuati,il se sentait encore fort  ».
«  C’est un prêtre qui était bien connu, car ça faisait plusieurs années qu’il était là, sur Saint-Étienne, toujours au service des gens, continue l’abbé. C’est difficile de vivre ça ».

« Les personnes de toutes les religions venaient le voir »

D’autres proches du prêtres se sont confiés à leur tour sur sa personnalité. «  Nous l'appréciions beaucoup, a confié soeur Julie qui travaillait auprès du prêtre au JDD.C’était un homme extraordinaire. Un vrai homme de Dieu. C'était quelqu'un de très accueillant. Les personnes de toutes les religions pouvaient venir le voir. »

Aucun commentaire: